GroupesAccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresConnexionFAQ

Partagez | 
 

 X japan

Aller en bas 
AuteurMessage
nicologue

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 07/10/2007
Age : 31
Localisation : bordeaux

MessageSujet: X japan   Dim 14 Oct - 9:44

Le prélude :

Le prélude de cette tragédie commence lorsqu’à 10 ans, Yoshiki Hayashi (futur leader de X-Japan), découvre le corps de son père inerte (Ce dernier avait 33 ans). La mère de Yoshiki, professeur de piano, lui enseigna son art dès ses 4 ans. Il apprit la batterie par la suite après avoir vu un concert de Kiss (groupe qui influencera beaucoup Yoshiki dans ses débuts).

L’histoire :

L’histoire débute dans les années 80, quand Yoshiki convainc Toshi (son ami d’enfance) d’arrêter les études pour former un groupe. Il va s’en suivre la naissance d’un groupe emblématique de la scène japonaise.

N’ayant pas de producteur, Yoshiki va créer sa propre maison de disque avec l’aide financière de sa mère, Extasy Record. La première démo du groupe "I’ll Kill You" sort en 1985 avec pour autres membres du groupe Yugi et Tomo à la guitare. Le groupe le vendra à un millier d’exemplaire, c’est peu, mais X n’a pas encore trouvé sa musique. Leur apparence, à la fois agressive et romantique est un style encore jamais vu au Japon.

L'année suivante est placée sous le signe du remaniement : Yugi et Tomo sont remerciés remplacés par Jun (guitare) et Hikaru (basse). Cette configuration ne convenant toujours pas, les deux fondateurs font appel à Taiji (basse), hide (guitare) et Isao. Malheureusement ce dernier est victime d’un accident qui l’empêche de poursuivre avec le groupe. Finalement c’est Pata qui le remplace à la guitare rythmique, le groupe adoptant alors sa forme quasi-définitive.

En 1988, sort le premier album, "Vanishing Vision", avec l'excellent morceau "Kurenaï". Cet album s’écoulera à 10000 exemplaires. C’est également l’album le plus agressif du groupe. L’influence du groupe se fait très vite sentir puisque d’autres groupes comme Ladies Room et Zi:Kill signent un contrat avec Extasy Records. La même année, le groupe fait une brève apparition dans le film américain Tôkyô Pop.

En 1989 sort l’album "Blue Blood". Il contient 2 titres qui se démarqueront, "Kurenaï (version japonaise)" et "Endless Rain" (vendu chacun à plus d’un million d’exemplaires). Cet album contient bien évidemment des titres violents, mais c’est sûrement la ballade "Endless Rain" qui marquera l’âme des japonais, ballade qui sera jouée à la fin des concerts et maintenue pendant plusieurs minutes par tous les fans. Cet album est très bien classé dans le Oricon. "Blue Blood" est 4e, "Kurenaï" 5e et "Endless Rain" 3e. La même année, le 1er décembre, X-Japan entame sa première tournée intitulée "Rose & Blood Tour".

Une année s’écoule et Yoshiki décide de refaire une tournée en nommée "Rose & Blood Tour Final". Les Japan Record Awards couronnent X-Japan en leur décernant le prix du meilleur nouvel artiste de l’année. Les autres groupes de productions se repentissent de ne pas avoir pris le groupe sous leurs ailes à l’époque.

Entre temps, X-Japan sort "Week-End" qui se positionne à la 5e place du Top Oricon.

En 1991, sort le 3e album "Jealousy", plus doux, le son est plus recherché. Le single "Silent-Jealousy" se vend à lui seul à plus d’un million d’exemplaires. X-Japan entame ensuite la tourné "Violence in Jealousy Tour" pendant laquelle Yoshiki s’évanouira sur la scène après avoir prolongé son solo trop longtemps à la batterie. Cette tournée se marquera par le fait que X-Japan est le 1er groupe jouer 3 jours d’affilés à guichet fermé au Tôkyô Dôme. (Il faut savoir que les concerts de X-Japan à cette époque sont les plus courts, entre 2 et 3h).

Au début de l'année 1992, pour d'obscures raisons, Taiji est congédié du groupe puis remplacé par Heath qui complètera alors le groupe de manière définitive. (On dit que Taiji ne supportait plus l’autorité de Yoshiki. Il paraît que la 1re rencontre de Heath avec le groupe fut douloureuse, hide l’aurait fait pleurer). Dans la même période X tentera de faire une percée aux USA, sans succès avec pour conséquence un nouveau nom, X-Japan (un groupe Américain s’appelait déjà X).

Le 25 Août 1993, l’ album "Art of Life" sort. Composé d’une seule chanson, ce chef d’œuvre d’une trentaine de minutes aura donné 4 ans de travail à Yoshiki, qui sans cesse insatisfait, la modifiait, la rallongeait. Cet éponyme comporte tous les styles de X-Japan, à la fois l’agressivité et la douceur. Yoshiki la compose avec l’âme son passé, montrant à la fois sa douleur, sa mélancolie, mais aussi le talent d’un véritable artiste. "Art of Life" est propulsé au 1er rang du Top Oricon dès la première semaine.

Hide, Pata et Heath commencent chacun une carrière solo la même année.

Ce n’est qu’en 1995 que sortent 2 nouveaux singles, "Longing Togireta Melody" et "Longing Night" qui eux aussi font fureurs dès leurs sorties. A partir de cette date, Le look de X-Japan change. Ils adoptent un style plus classique excepté Hide qui garde toujours son style propre à lui-même.

Le 4 novembre 1996 sort le dernier album du groupe "Dahlia" qui est encore plus mélodieux que les anciens. Cet album n’a en effet plus rien à voir avec le 1er sortie en 1988. Il comporte des musiques dynamiques très belles comme "Rusty Nail" (1er au hit parade), mais aussi des ballades feront pleurer les fans pendant les concerts, "Crucify My Love", "Forever Love" et "Tears", la chanson que Yoshiki a écrite à la mémoire de son père.

Le 30 et 31 décembre 1996, le groupe entame sa tournée "Dahlia tour", les concerts durent 3h chacun et la mise en scène est la plus belle que le groupe n’ait jamais réalisée. Lors de cette tournée, Yoshiki se blessera et portera une minerve qu’il gardera jusqu’à la fin de l’histoire. La tournée est un succès, X-Japan a joué 2 jours d’affilés à guichet fermé au Tôkyô Dôme.

Pourtant, alors que le groupe est au sommet de sa gloire, survient un drame. Le groupe annonce sa dissolution le 22 septembre 1997 lors d’une conférence de presse officielle. En effet, l'actrice Kaori Morisumi, épouse de Toshi (mariés en 1997), membre de la secte « Remuria » et détestant X-Japan convainquit Toshi de quitter le groupe. Toshi céda et rejoignit la secte. Le gourou de la secte lui aurait mis en tête qu'il n'était qu'un pantin pour X et qu'il se faisait manipuler par Yoshiki (qui était son meilleur ami d’enfance).

Tous sont très déçus car personne mis à part Toshi ne voulait couper court à l'aventure X-Japan. Yoshiki compose une dernière et triste chanson "The Last Song" et les artistes se réuniront une ultime fois au Tôkyô Dôme le 31 décembre 1997 pour un concert d'adieu, "The Last Live". Le concert dure plus de 4h, il est joué à guichet fermé. Lors de ce concert, les sentiments ne sont pas simplement exprimés aux travers des chansons mais également sur scène. Les solos de Yoshiki à la batterie et au piano montrent toujours autant d’amertume. Toshi et Yoshiki se prennent dans les bras, en larmes, lors de la chanson "Forever Love". "Endless Rain" sera maintenue plus de 10 minutes par les fans, alors que le groupe n’est plus sur scène. Lors de la dernière partie du concert, tous les membres du groupe pleurent. Toshi chante la chanson ultime, "The Last Song", puis vient l’épilogue "Tears" pendant lequel le groupe remercie tous ses fans.

L’épilogue :

Alors que tout semblait terminé pour le groupe, Yoshiki et hide décide de reformer le groupe pour l’an 2000. Mais un drame ultime va mettre fin à l’histoire du groupe.

Le 2 mai 1998, Hide est retrouvé pendu à une serviette. Il meurt quelques heures plus tard à l’hôpital. Toute la scène japonaise est choquée. Les fans de X sont anéantis. Les suicides commencent et ne cessent d’augmenter, à tel point que Yoshiki est obligé d’intervenir en public pour demander d’arrêter les tentatives de suicide. Lors de la conférence de presse, la main de Yoshiki est tremblante, ses larmes coulent, Il s’évertue pour lire ses quelques lignes à la mémoire de Hide.

Hide avait 33 ans lorsqu’il est mort, le même âge que le père de Yoshiki lorsqu’il s’est suicidé. De peur que de mauvais souvenirs remontent à la surface, Yoshiki est entouré par ses amis pendant quelques temps.

Lors des funérailles, 80000 personnes sont présentent au temple Shinto dans lequel, ce qui reste du groupe interprète une ultime fois, "Forever Love".

L’héritage laissé par X-Japan est constitué de 5 albums, 18 singles et 15 concerts.

Et c’est ainsi que X-Japan entra dans la légende.

Cependant, en mars 2007, un message de Toshi sur son site Web laisse de l'espoir aux fans, et confirme que le groupe va se reformer, avec la présence de Yoshiki. Ce dernier, composant toujours de la musique (le projet s'intitulerait 'Without You'), aurait demandé à son ami d'enfance de revenir, car il était le seul digne de les chanter.



X Japan est considéré comme le groupe répresentatif du mouvement, car c'est l'un des fondateurs mais surtout celui qui a atteint la plus grande popularité. C'est à ce groupe que le visual kei doit son nom, puisque cette dénomination est tirée du slogan de X-Japan "Psychedelic Violence Crime of Visual Shock" inventé par le batteur, Yoshiki. Au milieu des années 1990, quant les ventes de disques du visual-kei étaient au plus haut, d'autres grands groupes se firent connaître, dont : Luna Sea, Malice Mizer, Penicillin, Glay etc. Depuis, le visual-kei est à nouveau retombé dans l'underground, avec peu de groupes parvenant à percer, et une grande partie se dissociant volontairement de leur imagerie visual-kei quant ils atteignent un succès conséquent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
omega367

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 10/11/2007
Age : 30

MessageSujet: ...   Dim 11 Nov - 20:08

même pas une tote photo !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
X japan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chibi Japan Expo Volume 4 (29,30,31 Octobre 2010)
» **** Made In Japan Users Club ****
» Japan Impact 2011
» Live In Japan (1991)
» Japan Expo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les styles de Métal :: Métal Japonais-
Sauter vers: